Anecdote sur la nécessité d’identifier son chat/chien

Identifier son chat ou son chien c’est déjà une obligation légale. Je ne vais pas vous rappeler la loi, un article est déjà écrit à ce sujet. Identifier son chat ou son chien c’est aussi une obligation morale ! En le tatouant ou en le puçant, vous le protégez aussi des autres !

Petite anecdote qui m’est arrivée très récemment en tant que modératrice de la page. Une amie m’envoie un message. Elle est chez son vétérinaire et une personne dans la salle d’attente vient car elle a trouvé un chat et souhaite savoir s’il est pucé ou non. En vitesse je lui transmets toutes les photos de chats disparus correspondant à la description en demandant en parallèle une photo de ce chat et un contact que je puisse faire un signalement. Aucune correspondance sur le site, j’insiste donc pour avoir la photo. Et là mon amie m’avoue que la personne est ressortie. Le chat n’étant ni pucé ni tatoué et le voulant pour elle, cette personne a pris la (bonne) décision de le faire pucer à son nom pour que légalement ce soit le sien et l’adopter.

Fin heureuse me direz-vous ! Sauf que : votre propre chat (ou chien) est-il tatoué ou pucé ? Non ? Comment être sûr que ce n’est pas le vôtre que cette personne a récupéré, qui rentrait tranquillement chez lui, et qui maintenant lui appartient ?!

Car légalement ce chat appartient à cette personne. Donc même si une famille le reconnaît ou le cherche par la suite et bien excusez-moi de le dire mais TROP TARD ! Car reprendre ce chat serait considéré comme du vol. Eh oui !

Soi dit en passant, peut être que ce chat n’appartenait à personne et qu’il est tombé sur une personne responsable qui l’a fait pucé pour s’assurer de sa sécurité s’il venait à s’égarer… Mais qui sait ?!

Bref, tatouer ou pucer votre chat est un acte de protection envers votre animal, mêêêêêême s’il ne sort jamais de votre appartement, mêêêêêême s’il ne sort jamais de votre jardin, mêêêêêême si maintenant il est adulte car croyez-moi, qui publie ces annonces d’animaux disparus, ce n’est pas parce que vous pensez qu’il n’arrivera jamais rien à votre animal que ce sera le cas. C’est l’éternelle histoire de « ça n’arrive qu’aux autres » ! Jusqu’au jour où….

En conclusion, mes chers lecteurs, identifiez votre animal ! Parlez en avec votre vétérinaire qui est le plus même de vous conseiller et de vous expliquer. C’est rapide, vous ne devrez pas vendre vos affaires pour pouvoir payer ça.Bref faites le par amour de votre animal !

Laisser un commentaire